Révéler le guide ultime : les 100 meilleurs instructeurs révèlent 12 erreurs courantes qui sabotent votre jeu de golf !

Les plus grosses erreurs affectant votre jeu de golf selon Cameron McCormick Si vous êtes un golfeur passionné qui cherche à améliorer votre jeu, vous voudrez peut-être écouter. Cameron McCormick, entraîneur de swing renommé et entraîneur de joueurs professionnels comme Jordan Spieth, So Yeon Ryu et Beau Hossler, a récemment partagé les erreurs les plus courantes qu’il voit chez les golfeurs. Ces erreurs peuvent entraver considérablement votre progression dans le cours et vous empêcher d’obtenir de moins bons résultats. Plongeons-nous donc dans les idées de McCormick et voyons si l’une de ces erreurs résonne en vous. 1. Impatient de pratiquer de petites balançoires : De nombreux amateurs aiment montrer leurs longues balançoires, mais McCormick conseille de se concentrer sur la pratique de petites balançoires. Cela inclut les coups de puce autour du green ou les balançoires de 50 à 125 mètres qui nécessitent une approche différente pour frapper la balle du tee. 2. Tolérance aux erreurs : Le golf est un jeu d’erreurs, même pour les joueurs professionnels. McCormick insiste sur l’importance d’apprendre de ses erreurs et de ne pas les laisser vous décourager. Les erreurs sont des opportunités d’amélioration, alors acceptez-les et utilisez-les comme expériences d’apprentissage. 3. Réticence à utiliser des aides à la formation : McCormick admet que jusqu’à récemment, il était réticent à utiliser des aides à la formation. Cependant, il se rend compte qu’ils peuvent l’aider à améliorer son jeu. Bien que les outils de coaching ne réduisent pas immédiatement votre score, ils peuvent vous aider à développer de meilleures techniques et à devenir un meilleur joueur dans l’ensemble. 4. Obtenez des conseils d’amis plutôt que d’un entraîneur de golf : Bien qu’il soit naturel de demander l’avis d’amis pendant une partie, McCormick met en garde contre l’ignorance de votre entraîneur de golf. Si vous avez investi dans un coach qui vous aidera dans votre progression Si vous êtes accompagné, il est préférable de faire confiance à leur expertise et de suivre leurs conseils. 5. Refus d’utiliser des vidéos ou d’écouter des commentaires sur le swing : Filmer le swing et recevoir des commentaires peut être difficile et humiliant. Cependant, McCormick souligne l’importance d’être ouvert à la critique constructive. En acceptant les commentaires, vous pouvez apporter les ajustements nécessaires à votre swing pour améliorer les performances. 6. Leçons terminées uniques : McCormick pense qu’une fois que vous avez décidé de prendre des leçons de golf, vous devez vous y tenir. Les résultats immédiats sont irréalistes et les améliorations prennent du temps. Faites confiance au processus et continuez à collaborer avec votre enseignant pour voir les progrès au fil du temps. 7. Incapacité à reconnaître les forces ou les faiblesses : Afin de vous améliorer, vous devez connaître vos forces et vos faiblesses. Évaluez votre jeu honnêtement et identifiez les domaines qui doivent être améliorés. Par exemple, si vous atterrissez régulièrement sur le terrain mais que vous avez du mal avec votre jeu court, concentrez-vous sur la pratique et le perfectionnement de ces compétences. 8. Ne pas s’entraîner après le cours : si votre entraîneur vous donne des instructions spécifiques, il est important de pratiquer ces techniques pendant qu’elles sont fraîches dans votre esprit. L’application de ce que vous apprenez en classe peut vous aider à établir de nouvelles habitudes et à améliorer votre jeu en général. 9. Mauvaises routines d’entraînement : Aller au champ de tir et frapper des balles sans réfléchir n’est peut-être pas aussi bénéfique que vous le pensez. McCormick suggère d’utiliser des techniques d’exercices ciblés, comme B. manipuler des scénarios de tir ou travailler sur certains aspects de votre jeu. Ce type d’entraînement vous prépare mieux aux situations de jeu réelles. 10. Généraliser les erreurs : Chaque hit S sa fabrication est unique, et McCormick encourage les joueurs à se concentrer sur les détails de chaque bogue plutôt que de les regrouper dans un bol à bogues géant. En analysant le détail de vos erreurs, vous pouvez cibler plus précisément les axes d’amélioration. 11. Soyez un rat de range : Bien que le practice ait ses avantages, le simple fait de frapper des balles sans but ne mènera pas à des scores élevés. est la valeur la plus basse du parcours. L’application de ce que vous apprenez sur le stand à des situations de jeu réelles est essentielle à l’amélioration. Créez un plan d’entraînement et travaillez sur des domaines spécifiques de votre jeu pour des résultats optimaux. 12. Essayer d’obtenir un match nul lorsqu’un fondu vient naturellement : tout le monde n’a pas la capacité de façonner ses coups, et ce n’est pas grave. McCormick conseille de se faire confiance et de frapper le coup avec lequel vous êtes le plus à l’aise. La confiance dans la sélection des coups conduit souvent à de meilleurs résultats sur le terrain. En évitant ces erreurs courantes et en intégrant les idées de McCormick dans votre jeu, vous pouvez faire des progrès significatifs dans l’amélioration de vos performances au golf. Rappelez-vous que le golf est un jeu qui demande de la patience et de la pratique. Soyez donc ouvert à l’apprentissage et profitez de la façon de devenir un meilleur joueur. Source : golf.com