Le Valero Texas Open a 100 ans ! – Tournoi PGA

Le Valero Texas Open a 100 ans ! - Tournoi PGA

Créé en 1922, le Valero Texas Open s’est toujours déroulé dans la même ville de San Antonio. Un siècle d’être celui qui a causé tant d’utilisation, dont voici le top 10 !

En 2021, Jordan Spieth a enfin trouvé le chemin de la victoire au Valero Texas Open après près de 4 ans de faim. Texan, a bien choisi son concours qui fête cette année ses 100 ans… 92 imprimerie.

Guerre, COVID, Grande Dépression, manque d’argent et divers problèmes de calendrier n’ont pas entravé les efforts pour remporter la 3e compétition la plus ancienne des cercles américains (hors Majeurs), après la BMW (1899) et l’Open du Canada. (1904)). Voici quelques-uns de ses événements historiques :

1923 : Walter Hagen, première star au palmarès

Un an après la création du concours, le concours a vu le vainqueur de la première place inscrire son nom sur la liste : Walter Hagen a battu Bill Melhorn dans le concours, qui a ensuite remporté la deuxième ouverture du concours en 1928 et 1929.

Voir aussi

1939 : le 59 de Harold Jug McSpaden

La compétition n’a pas eu lieu pendant la compétition mais pendant le jeu d’espionnage. C’est pourquoi Harold « Jug » McSpaden’s 59, l’un des golfeurs d’avant la guerre civile, n’a jamais été officiellement employé. Collègues du jour : Byron Nelson, Sam Snead et Paul Runyan.

1940 : Byron Nelson bat Ben Hogan

Le duel fratricide se déroule en pleine Seconde Guerre mondiale entre deux amis d’enfance qui écriront les meilleures pages de la compétition. Limités à 13 sous le par, les Texans ont décidé dans le match de 18 verges. Byron Nelson a totalement gagné… Pour Ben Hogan, il faudra attendre 1946 pour gagner sa course, sans difficulté puisqu’auparavant il a encaissé 3 2 majeurs d’affilée (1940, 1941, 1942).

1962 : le hat-trick d’Arnold Palmer

Dans le sillage d’Arnie’s Army, une foule immense de 15 000 personnes est venue assister au beau retour d’Arnold Palmer qui n’avait jamais été en tête en 71 trous… Enfin, il a posé sa balle sur le tapis grâce à un tir massif de 7 fer. L’oiseau qui lui a permis d’empocher sa 3e étiquette d’affilée. Un enregistrement.

Le Valero Texas Open a 100 ans ! – PGA Tour en vidéo

1973 : victoire du rookie Ben Crenshaw

Diplômé de l’Université du Texas, un homme de 21 ans a résisté à tous les pronostics en remportant son premier titre professionnel dès sa première tentative. Ben Crenshaw a le soutien de toute sa famille et de ses amis pour remporter le coup double. Il reconquiert sa patrie en 1986.

1981 : Bill Rogers, joueur de l’année 

En battant Ben Crenshaw au 1er tour du match, le vainqueur du British Open en 1981 a prouvé qu’il n’était pas un joueur. Enfin, rien que pour cette année puisqu’il a été nommé « Joueur de l’année » en fin de saison. Sept ans plus tard, sans résultats et en dépression, Bill Rogers a eu du mal au second tour et a mis le fer au placard pour de bon.

1996 : l’unique apparition de Tiger Woods

Tous les grands champions américains brillent, à l’exception de Tiger Woods et Jack Nicklaus qui n’ont jamais gagné. Ils doivent encore s’impliquer, comme Tiger, dont la seule présence remonte à 1996 lorsqu’il termine 3ème.

2005 : Roberto Gamez a bien fait de patienter

Latino a pris un bon départ dans les années 1990, lors de sa première saison sur le PGA Tour. Il a gagné 2 titres et pas n’importe qui : Open Phoenix avec Invitation Arnold Palmer ! Et rien pendant… 15 ans et 6 mois ! En remportant son 3e titre à San Antonio, Roberto Gamez a joué 394 fois jusqu’à présent. Un enregistrement.

2011 : le 16 de Kevin Na

Au premier tour, Kevin Na, classé 64e mondial, a débuté son neuvième trou avec un total de -1 points. Pendu au milieu d’une forêt de chênes, entre différents verdicts et des fusillades horribles, il a trouvé dix coups plus tard. Lui-même n’en savait rien de plus… Après avoir visionné la vidéo, 16 ont été pris avec le sourire.