Howell marque le 700e événement de l’European Tour

Howell marque le 700e événement de l'European Tour

David Howell de Swindon est entré dans l’histoire aujourd’hui lorsqu’il a débuté cette semaine au Cazoo Open au Pays de Galles pour devenir le troisième joueur à disputer 700 événements du circuit européen.

Le double vainqueur de la Ryder Cup rejoint les légendes européennes du golf Sam Torrance et Miguel Angel Jiménez en tant que membre de l’exclusif « 700 Club ». Jiménez a battu le record de longue date de Torrance de 706 événements en 2020 et est actuellement en tête de la liste des présences de tous les temps avec 717. À 47 ans, Howell devient le plus jeune joueur de l’histoire de la tournée à atteindre le cap, Torrance l’a fait à 52 ans, tandis que Jiménez avait 55 ans quand il atteint 700.

« Je suis absolument ravi de rejoindre deux des plus grandes légendes du golf d’Europe en faisant ma 700e apparition cette semaine », a déclaré Howell. « Ce fut un tel honneur de jouer sur le DP World Tour pendant tant d’années. Cela a été une partie importante de ma vie et cela continuera bien sûr de l’être, à la fois en tant que joueur et en tant que représentant au sein du comité du tournoi et du conseil d’administration du groupe European Tour. J’ai tant de gens à remercier pour m’avoir aidé et m’avoir guidé tout au long de ma carrière, mais surtout je dois tout à ma femme Emily et à nos enfants pour leur incroyable soutien au fil des années ».

Howell a une carrière enviable dans le football professionnel, soutenue par un niveau de constance remarquable au plus haut niveau : il a détenu sa carte du Tour pendant 27 saisons consécutives. Son premier titre sur le Tour en 1999 est venu au Dubai Desert Classic, où il a gagné par quatre coups sur un parcours de classe mondiale. Cette victoire est survenue trois mois seulement après avoir remporté son premier trophée en tant que professionnel avec une victoire de neuf coups au championnat australien de la PGA.

Il lui faudra encore six ans pour goûter à nouveau au succès et sa première victoire sur le sol européen est survenue au BMW International Open 2005 en Allemagne. À peine trois mois plus tard, Howell a remporté une superbe victoire lors de l’événement HBSC Champions en Chine, où il a dépassé le numéro 1 mondial de l’époque Tiger Woods dans le groupe final en gagnant par trois coups sûrs.

Après avoir ajouté le très vénéré trophée du championnat BMW PGA à son cabinet en 2006, il était peut-être normal que sa dernière des cinq victoires du Tour vienne au Home of Golf, où il a battu Peter Uihlein lors d’un barrage au Old Course pour remporter le championnat Alfred Dunhill Links 2013.

Cependant, sans doute au-dessus de tous ces résultats, il y a les deux apparitions européennes de Howell aux Ryder Cups 2004 et 2006. Lors de son premier match à Oakland Hills en 2004, Howell a fait équipe avec Paul Casey pour battre Jim Furyk et Chad Campbell. sur le chemin d’une victoire historique 19-17 à l’extérieur pour l’équipe de Bernhard Langer. Sa deuxième apparition deux ans plus tard a été encore plus impressionnante, puisqu’il a marqué 2,5 points en trois matchs, dont une victoire de 5 et 4 en simple contre Brett Wetterich pour aider l’équipe de Ian Woosnam à remporter le record de 18, 5-9,5 au K Club.

En janvier 2017, Howell a été élu pour succéder à Thomas Bjørn en tant que président du comité des tournois du Tour, poste qu’il occupe depuis. En décembre 2020, il a été nommé membre du conseil d’administration du groupe European Tour.

Howell a atteint la 11e place du classement mondial en 2005 et figurait toujours dans le top 100 mondial après la saison 2015. Il n’a fait le cut que dans une seule épreuve en 2022 et n’a plus été dans le top 10 depuis qu’il a décroché la troisième place du Czech Masters. en 2016.

Sources :