Fin du Saudi International pour les stars du PGA Tour

Selon Golfweek, le PGA Tour empêcherait ses stars dès l’année prochaine de participer à Saudi International, une compétition dotée d’une large dotation (3,5 millions de dollars) comptant à partir de 2019 pour l’European Tour. Il se joue généralement début février au Royal Greens Golf and Country Club, dans la ville économique du roi Abdallah en Arabie saoudite. Mais pourquoi le PGA Tour refuserait-il d’accorder à ses joueurs des exemptions pour jouer ce tournoi ? Tout simplement parce que la compétition devrait changer de mains en s’inscrivant au calendrier de l’Asia Tour à partir de 2022.

Les Saoudiens auraient investi 100 millions de dollars dans la première division asiatique ce qui conduirait probablement à de nouveaux événements, avec des dotations énormes, et donc de grosses garanties pour l’élite mondiale. L’European Tour refuserait également d’accorder des dérogations à ses joueurs pour aller jouer ce tournoi. Déjà à l’initiative de ce Super Golf, le gouvernement d’Arabie Saoudite essaie toujours d’attirer des stars mondiales du golf avec leur argent.

publié le 29 juillet 2021 à 23h30

Fin du Saudi International pour les stars du PGA Tour en video

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap