Aphibarnrat mène le peloton à Q School avec 72 trous encore à jouer

Le Thaïlandais Kiradech Aphibarnrat a enflammé le style lorsqu’un tour de 64 sous le par sept lui a valu la tête du deuxième tour à la DP World Tour Qualifying School – Final Stage.

Le joueur de 34 ans a réussi sept birdies sans tache sur le parcours des lacs pour atteindre dix sous le par, un coup devant le duo anglais Ross McGowan et Daniel Brown, ainsi que l’Islandais Gudmundur Kristjansson.

Il reste encore quatre manches de la finale du marathon à jouer à INFINITUM, mais Aphibarnat, quadruple vainqueur du DP World Tour, est l’homme qui détient une avance étroite après 36 trous.

« C’était un bon tour, s’asseoir en haut de la table est toujours bon », a-t-il déclaré. «Je veux juste aller là-bas et jouer mon jeu et m’amuser et ne pas me fixer d’objectifs. J’ai lutté ces deux dernières années, je n’aimais pas vraiment le golf autant qu’avant, mais revenir et jouer le DP World Tour m’a fait me sentir plus à l’aise. Mon jeu s’améliorait beaucoup. Je veux juste sortir et jouer au golf comme je suis censé le faire. J’ai joué l’Asian Tour la semaine dernière et j’étais content de voir des amis. J’ai eu un bon résultat, terminant dans les cinq premiers, et j’ai l’impression d’apporter un peu de confiance cette semaine. Il reste encore quatre jours, tout peut arriver, j’essaie juste de jouer mon jeu.

Chaque joueur dans le peloton de 156 joueurs jouera deux tours sur chacun des parcours des lacs et des collines à INFINITUM et le natif de Bangkok a trouvé plus facile de naviguer dans le tracé des lacs grâce à la façon dont il était capable de mesurer le vent.

« Dans les collines, en particulier dans le premier neuf, c’est un peu serré », a-t-il déclaré. « Il faut mettre le ballon au bon endroit et hier j’ai joué et le vent s’est levé avec beaucoup de rafales.

« C’est assez difficile de lire le vent, mais sur les lacs, c’est grand ouvert. Je sais que le vent est fort mais vous pouvez dire exactement ce qu’il fait. Vous devez juste vous assurer d’empocher vos putts pour obtenir un bon score.

Cinq joueurs, dont l’amateur anglais Callan Barrow, se partagent la cinquième place sur huit sous le par, avec quatre autres joueurs les plus éloignés à égalité pour la dixième place. L’Allemand Nick Bachem, qui a terminé 25e au classement Road to Mallorca, a enregistré la manche la plus basse de la journée – et de la semaine jusqu’à présent – ​​avec une sublime manche sans bogey dix sous la normale de 61 sur le parcours des lacs.

Sources :